© 1999-2017 cedrick eymenier

bio (english below)

Artiste et musicien, Cedrick Eymenier combine photographies, vidéos, collages, installations sonores et projections. Diplômé de l’École supérieure des Beaux-Arts de Nîmes en 2001, il débute en 2002 une série de films intitulée Platform. La musique occupe une place essentielle dans son activité, il invite de nombreux musiciens à collaborer à ses films (Fennesz, Vladislav Delay, Steve Roden…) qui sont projetés et exposés dans différents contextes : cinéma, architecture, musique expérimentale et art contemporain.

Les vidéos sont montrées lors de festivals (Musica Genera Szczecin, Cité de l'Architecture à Paris…), dans le cadre d'expositions (Center for Cosmic Wonder Osaka, Modernet Museet Stockholm, Loop Barcelone…) ou de programmations spécifiques (Centre Pompidou, Issue Project Room New York, Cham Projects Hong Kong…). Si la série Platform est consacrée aux paysages urbains contemporains, d’autres vidéos traitent de sujets bien différents. A peine montées, elles révèlent souvent une succession de plans séquences, Reflexion Bird : un oiseau se regardant dans le miroir d’une rétroviseur, Mirissa : un plan-séquence depuis une grande-roue, Event horizon : un feu d’artifice filmé depuis un volcan éteint. De nouveaux projets The Answer et Kill Akropolis sont en cours et proposent une autre direction. Une sorte de tentative de mise en film de l’architecture de la mémoire, basés sur des anecdotes, des coïncidences.

Les photographies ont fait l’objet de plusieurs expositions (De leur Temps 4 à Nantes, Galerie Poggi à Paris, Lieu Commun à Toulouse, l’Eté photographique de Lectoure…). Cedrick réalise lui-même les tirages, ajustant les couleurs et la lumière méticuleusement. Parfois les images sont projetées, avec un système de sonorisation de l’appareil de projection. En 2010, les Editions Ordet lui consacrent un ouvrage en deux volumes réunissant une sélection de photographies et de textes de Jeff Rian, Yannick Haenel, Damon Krukowski, Gaëlle Obiégly… Son travail est publié dans diverses revues telles que Exact change (e-zine, Boston), OkFred/TooMuch (Tokyo), Correspondancia (Buenos Aires), Territorio (Milano) et plus particulièrement dans les Purple magazines auxquels il contribue depuis 1998 notamment à la publication de Bellevue, Landscape photographs en 2000 aux côtés de Richard Prince, Doug Aitken, Anders Edström... La photographie est le médium avec lequel le travail visuel a commencé. Depuis 1995 s’esquisse une proposition, à classer dans ce que l’on appelle la street photographie, à ce détail près que les photographies de Cédrick Eymenier sont majoritairement sans présence humaine, comme pour nous inviter à regarder avec plus d'attention.

Commissaire d'une série d'expositions intitulée Esope reste ici et se repose, présentée dans plusieurs lieux d'art en France, ce projet, work-in-progress, est le fruit de collaborations avec des musiciens, des artistes et des vidéastes. Le Son du Salagou, festival de musiques électroniques et improvisées qu'il co-fonde en 2012 avec Markus Detmer (du label Staubgold), en est la suite logique.

Musicien, Cédrick Eymenier joue avec le groupe Cats Hats Gowns et a créé le label Coriolis Sounds en 2009 avec Guillaume Eymenier.

Son travail photo et video est représenté par la galerie Jérôme Poggi à Paris.
Point Ligne Plan diffuse en VOD et montre régulièrement ses films.
Ses oeuvres figurent dans les collections publiques du FNAC, du FRAC PACA, et de l’Artothèque de Nantes.

--

Artist and musician, Cédrick Eymenier combines photography, video, collage, installations and screenings. A graduate of the École supérieure des Beaux-Arts Nîmes in 2001, he made his debut in 2002 with a series of films entitled Platform. Music occupies an essential place in his work, he invites many musicians to collaborate on his films (Fennesz, Vladislav Delay, Steve Roden...) that are shown in different contexts: cinema, architecture, experimental music and contemporary art.

The videos are shown at festivals (Musica Genera Szczecin, City of Architecture in Paris...), through exhibitions (Center for Cosmic Wonder Osaka, modernly Museet Stockholm, Barcelona Loop...) or specific programming (Centre Pompidou, Issue Project Room New York, Hong Kong Projects Cham...). If the Platform series is devoted to contemporary cityscapes, other videos deal with many different topics. Barely edited, they often reveal a series of sequence shots. Reflexion Bird: a bird looking at its image in a mirror, Mirissa a sequence from a big wheel, Event Horizon a fireworks shot from an extinct volcano. New projects The Answer and Kill Akropolis are underway and offer a new direction, a kind of attempt to set the architecture of memory as a film, based on anecdotes and coincidences.

The photographs have been widely exhibited in France (De leur Temps 4 in Nantes, Poggi Gallery in Paris, Toulouse Lieu Commun, l’Eté photographique Lectoure...). Cedrick develops the prints himself, adjusting color and light meticulously. Sometimes images are projected using the sound system of the projection device. In 2010, Editions Ordet dedicated to Cédrick a two-volume book that brings together a selection of photographs and texts by Jeff Rian, Yannick Haenel, Damon Krukowski, Gaëlle Obiégly... His work is published in magazines such as Exact Change (e-zine, Boston), OkFred / TooMuch (Tokyo), Correspondancia (Buenos Aires), Territorio (Milano), particularly in Purple magazines to which he has contributed since 1998 including the publication of Bellevue, Landscape photographs in 2000 with Richard Prince, Doug Aitken, Anders Edström... Photography is the medium with which the visual work began. Since 1995 a proposal is taking shape, in the field « street photography », except that the photographs of Cedrick Eymenier are mostly without human presence, as if to invite us to watch more carefully.

Curating an exhibition series entitled Esope reste ici et se repose (a famous French palindrome), presented in several places in France, this work-in-progress is the result of collaborations with musicians, artists and filmmakers. Le Son du Salagou festival of electronic and improvised music that he co-founded in 2012 with Markus Detmer (Staubgold record label) is a logical following to Esope exhibitions.

Musician Cédrick Eymenier plays synthesizers with the band Cats Hats Gowns and created, with Guillaume Eymenier, the Coriolis Sounds label in 2009.

Jérôme Poggi gallery in Paris represents his photo and video work. Point Ligne Plan regularly show and VOD his films. His works are in public collections of the FNAC, FRAC PACA and Artothèque Nantes.